Artiste du 19 ème siècle entre tradition et modernité

Dernières acquisitions et dons

Etude pour Satyre jouant de la flûte à une faunesse, une oeuvre de jeunesse d'Eugène Carrière

« Etude pour Satyre jouant de la flûte à une faunesse », une oeuvre de jeunesse d’Eugène Carrière

ACQUISITION D’UN TABLEAU DE JEUNESSE

Le musée vient d’acquérir une huile sur panneau, Etude pour Satyre jouant de la flûte à une faunesse, peinte vers la fin des années 1870-début 1880. Le thème du duo satyre/faunesse, propre à la mythologie latine se retrouve dans une autre oeuvre de Carrière, La Famille du satyre.

Le thème est cher à l’époque. Quelques années plus tard, L’après-midi d’un faune, devient un poème symphonique mis en musique par Debussy.

Ici seule la faunesse est représentée dans un paysage naturel. Carrière utilise les effets du bois du panneau pour l’intégrer à la peinture, formant des vagues. Le tableau est signé en bas à gauche à la peinture rouge, emblématique de ces années-là.

 

 

 

 

« QUATRE ETUDES DE MAINS » : don du galeriste londonien David Ellis-Jones

David ELLIS-JONES, ancien galeriste londonien offre au musée Eugène-Carrière un dessin au crayon graphite et à la mine de plomb :  « Quatre études de mains » qui vient compléter le fonds d’art graphique du musée fort d’environ 120 oeuvres. Les études de main ont parmi les études anatomiques une place de choix. Elles révèlent si profondément l’art et l’intention du dessinateur.

Le dessin a été confié à une restaurateur pour le nettoyer.