Artiste du 19 ème siècle entre tradition et modernité

Dernières acquisitions et dons

Portrait d’enfant, vers 1892

Un généreux donateur a offert au musée un délicat portrait d’enfant où se reconnaît le second fils d’Eugène Carrière, Jean-René.

Le jeune âge du modèle autorise à dater le tableau aux environs de 1892-1893.

L’oeuvre est présentée dans l’exposition « Eugène Carrière, peintre de l’intime ».

Bel achat en vente publique de 2 lettres d’Eugène Carrière à Albert et Charlotte Besnard

Si la première lettre écrite à Albert Besnard (8 avril 1903) est un témoignage amical un peu convenu, la seconde ( 5 ou 8 octobre 1904) adressée à sa consoeur la peintre Charlotte Besnard défend la liberté des artistes avec la vigueur d’un Carrière, chef de file des pétitionnaires revendiquant de pouvoir exposer au Salon d’Automne.

Extrait : « Je n’ai jamais pu penser sans indignation que 10 personnes prétendent constituer une autocratie parmi les artistes. C’est injurieux à notre conscience et l’idée d’en être complice me répugne. »    E. Carrière