Artiste du 19 ème siècle entre tradition et modernité

Notes personnelles à Gustave Geffroy (Fondation Custodia)

De bonne heure je me suis mis à dessiner sans savoir pourquoi, le plaisir de reproduire des formes, d’imiter des dessins qui me plaisaient… Ma jeunesse est pleine de souvenirs de nature et absence complètes d’œuvres d’Art. Une curiosité des choses extérieures m’a seule conduit vers la reproduction des formes visibles.

Il me semblait que l’Art était une forme d’expression, mais d’expression de quoi.

Il me fallait retrouver les paysages de mon enfance, mes promenades avec ma mère, les longues solitudes dont je suis encore habité.

Ma critique a été ma différence. J’ai rejeté ce qui m’était contraire et ignoré ce que je ne désire pas. Le mystérieux de la réalité et la réalité de l’invisible m’a attiré. Je sais que pour moi l’évidence est ce qui ne se perçoit pas au premier instant inconsciemment je me suis laissé aller à cette fascination.Elle est pour moi maintenant la vérité et la passion de ma vie. Isolé j’ai travaillé seul à chercher ma voie…et alors je suis mon rêve progressivement.