Artiste du 19 ème siècle entre tradition et modernité

Eugène Carrière, Président du Salon d’automne

Le président d’honneur du Salon d’automne est cet artiste admirable, si longtemps discuté, devenu chef d’école par son talent si profond et si personnel, M. Eugène Carrière. L’Eclair a dit à maintes reprises ce qu’il fallait penser du peintre des tièdes intimités, des visages tristes et douloureux, des humbles tendresses. Il traduit en visions mystérieuses, et fixe, d’un dessin, toujours solide et précis, l’émotion indicible des mères aux gestes enveloppants, la grâce souffreteuse et câline des fines fillettes.

Carriere_Pres_SalondAutomneNé le 17 janvier 1849, à Gournay, en Seine-et-Marne, M. Eugène Carrière dessina tout seul jusqu’à quinze ans. Il entra alors à l’école municipale de dessin de Strasbourg, qu’il quitta à dix neuf ans pour l’académie de Saint-Quentin. En 1870, il entra dans l’atelier de Cabanel à l’École des beaux-arts. La guerre survenant, il s’engagea, prit part à la défense de Neuf-Brisach, fut interné pendant six mois à Dresde,et revint à Paris pour rester jusqu’en 1876 à l’École des beaux-arts. Il renonça alors à la carrière des concours de Rome, pour se remettre à la nature et à l’étude. On sait avec quelle sérénité il poursuit depuis sa mission, avec une si féconde semée de chefs-d’cenvre. M. Carrière a fini par s’imposer, et l’Exposition de 1900 lui a valu la rosette de la Légion d’honneur »