Artiste du 19 ème siècle entre tradition et modernité

Sur le principe de la décoration murale

Le principe de la décoration murale consiste à relier les lignes d’architectures et à les exalter, aussi de tout temps la tapisserie a été conçue comme une surface plane ornée, sans idée d’un relief qui aurait détruit son caractère de fond en attaquant les lignes de construction du monument.

Ce principe a été méconnu lorsque, par une décadence, l’art décoratif s’est plu à copier des tableaux de figures ou d’ornements.

Il ne faut pas pour remédier à cet état de chose se mettre à imiter les œuvres du passé, aussi belles qu’elles soient, mais au contraire se servir d’elles au moment de leur pleine expression, les prendre comme point de départ, et par des observations nouvelles de nature leur donner un caractère en harmonie avec l’esprit moderne. Ce n’est donc pas par une idée de destruction ou d’anarchie dans l’art que nous procéderions, mais en réalité en continuant les belles traditions, grises dans leur véritable sens éducateur.

La manufacture des Gobelins sera donc un centre d’art décoratif appliqué sous une direction basée sur des idées générales de décoration; son obéissance à l’architecture et aux nécessités du milieu rétablira l’harmonie dans le concours que les arts décoratifs doivent au monument.